Passion salades (sauvages)

Voici un article composé de plusieurs diaporamas sur les salades sauvages. Reconnaître des plantules ou jeunes plants en rosette n’est pas une mince affaire au départ. Il faut voir et revoir les salades dans différents environnements et avec différents ports avant de réussir à les identifier assez bien pour espérer les consommer. Mais lorsqu’on les a bien « dans l’œil », elles nous semblent aussi familières que les visages de nos proches, on les voit de loin et on les reconnait sans vraiment savoir expliquer pourquoi on est sûr que c’est bien telle salade ou telle autre. Un peu comme les champignons 🙂

La prudence s’impose bien sûr, il est toujours mieux de pouvoir argumenter sa cueillette. Accompagner un cueilleur ou une cueilleuse expérimenté(e) ne peut être que bénéfique.

Pour ce printemps, la saison est terminée : les salades sont en train de monter, pour la plupart, elles sont devenues amères. S’il pleut un peu cet été et à l’automne, on pourra peut-être y retourner à partir d’octobre, et si l’hiver est clément, on en trouvera à nouveau jusqu’en mars de l’année prochaine. Cela nous laisse le temps de réviser 🙂

La plupart du temps, je donne les noms occitans, français et latin de la plante, et les photos présentent différents stades de maturité.

Il y a beaucoup de photos : je vous conseille de laisser charger tranquillement avant de les regarder.

Terra-grèpia / Costelina Reichardia picroides

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Erba de Sant Josèp / Escaròla, Saint Joseph Lactuca seriola

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Morre de feda / Morre de pòrc, porcelle Hypochoeris radicata

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Cicorèia de la bròca / sautavolame, herbe à la bûche Chondrilla juncea

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Barbaboc, Galineta e Porrilhon, salsifi, scorsonère et poireau de vignes Tragopogon, Scorzonera laciniata et Allium polyanthum

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Petarel, silène commun Silena vulgaris

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Responchon, campanule raiponce Campanula rapunculus

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Cicorèia / morre de pòrc, chicorée amère Urospermum dalechampii

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Cicorèia / sautorna, chicorée bleue Cichorium intybus

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Pimpanèla /armentala, pimprenelle Sanguisorba minor

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Pan blanc / caulechon, pain blanc Lepidium draba

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Fausse bourse à pasteur Crepis bursifolia

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Morre de pòrc / pissalièch, pissenlit Taraxacum gr. officinale

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Esquilhapè, pissenlit luisant Taraxacum gr. obovatum

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Pimparèla / margarideta, pâquerette Bellis perennis

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Lachasson, laiteron Sonchus oleraceus

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Rosèla / roela, coquelicot Papaver rhoeas

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Bana de cèrvi / èrba de la malha, plantain corne de cerf Plantago coronopus

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Sources : Les salades sauvages – l’ensalada champanèla, Les Écologistes de l’Euzière, 3e édition 2003.

Photos : F. Faure-Brac et T. Suisse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s