Ocimum basilicum, le cœur léger

Entre deux récoltes ou journées de formation, on manque quelquefois cruellement de présence d’esprit. J’étais partie pour vous écrire un article sur la gentiane, mais faute de photos de la plante entière dans son milieu, ce sera pour une autre fois. Histoire de vous mettre l’eau à la bouche (et ce n’est pas qu’une façon de parler) je vous annonce déjà que la racine de cette pante sent divinement bon, qu’elle soit fraiche ou sèche

Alors pour rester dans les bonnes odeurs, on va parler d’une star de l’été, que l’on connait en fait surtout en cuisine. Certains ne peuvent imaginer la salade de tomate sans lui, il s’agit bien sûr du basilic.

DSC_1234

Sous nos latitudes, ce n’est pas une plante sauvage, mais il peut quelquefois se ressemer tout seul si on le laisse monter en graines.

En l’observant, on retrouve les caractéristiques des lamiacées : tige carrée, feuilles opposées et décussées (changent d’orientation à chaque étage), fleurs zygomorphes (symétrie sur un seul axe), calice persistant, et tetrakènes pour les fruits (comme des yeux de monstre, au fond du calice).

DSC_1231

Il existe de très nombreuses variétés de basilic, d’arômes différents. Par conséquent, la composition chimique peut varier dans ses proportions suivant les espèces et le terroir, mais on peut dire en gros qu’il contient surtout du méthylchavicol, du linalol, et un peu de cinéol.

On pourra l’utiliser bien sûr en cuisine, mais aussi en infusion, en cataplasme de plante fraiche (piqûres de moustique), en huile solarisée (antispasmodique), en vin ou liqueur, et en huile essentielle, que ce soit en interne ou en externe.

Le basilic a des propriétés antiseptiques très intéressantes, qui sont rarement mentionnées. Marie-Antoinette Mulot et Jean Valnet le recommandent en accompagnement de toutes les crudités, pour lutter contre les contaminations des salades et légumes crus par des bactéries venues du sol. En huile essentielle, il peut être utilisé contre les staphylocoques et les pneumocoques : cependant, c’est en fonction du terrain qu’il sera efficace ou non.

DSC_1241

Sa haute teneur en méthylchavicol en fait un antispasmodique de premier ordre. Il commence par stimuler l’organisme, puis diminue l’activité du système nerveux central, apportant calme, relaxation, sérénité, voire une certaine euphorie.

Il est digestif, comme la plupart des aromatiques : il va stimuler et réchauffer le système digestif paresseux, et sera carminatif (limite la fermentation des aliments, donc la production de gaz). Comme le fenouil, il est galactogène (il favorise la montée de lait chez la jeune mère)

On associera donc ses propriétés dans les cas de migraine nerveuse et digestive, les douleurs prémenstruelles, les coliques, les dyspepsies (difficultés à digérer), l’agitation, les insomnies dues à la nervosité, et le surmenage. En externe (cataplasme ou huile solarisée, huile essentielle diluée) il sera anti-inflammatoire, antispasmodique et antibactérien.

On peut le consommer avec d’autres plantes pour une infusion apaisante, par exemple la mélisse et la matricaire, et on pourrait corser le breuvage avec un soupçon de réglisse (sauf hypertension) et de cardamome.

La touche gourmande : pour le pistou, utilisez leur sommités fleuries chaque fois que vous les pincez pour éviter la montée en graines.

Sources

Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France, Paul-Victor Fournier, Omnibus, 1947. 2010.

La phytothérapie, Jean Valnet, Vigot 2001.

Secrets d’une herboriste, Marie-Antoinette Mulot, éd. Dauphin, 19e édition 2007.

L’aromathérapie exactement, Franchomme, Jollois, Pénoël, éd. Roger Jollois, 2001. 2012.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s