Tout dehors ! Ou presque

Les formations plantes sauvages, en tout dehors – ou presque! Retour sur le printemps et l’exploration de nouveaux possibles

LA BELLE CUEILLETTE. 1/La règlementation

Dans cet article je vous parle de la réglementation de la cueillette de plantes sauvages. Pas de panique! Il y a un mode d’emploi synthétique et des illustrations 😉

Présentation de Marine Andreï

Pour une série d’articles sur la cueillette de plantes sauvages, j’ai sollicité la collaboration de Marine Andreï alias Shyne, une jeune illustratrice passionnée par les plantes, dont j’apprécie le coup de crayon. Elle a répondu à quelques questions pour se présenter. Salut Marine! Où peut-on te trouver ? Sur mon NénuPhare ! Vous ne pouvez pas…

Ensalade avec toi !

Comment j’ai jeté un grain de sel dans une mare, et comment je me suis retrouvée emportée dans une farandole de salades. Présentation d’une mini-série de vidéos, en co-création avec les Écologistes de l’Euzière.

Formations à destination des paysans et porteurs de projets

Ma motivation pour accompagner celles et ceux que je considère comme mes collègues sur les questions que j’ai moi-même rencontrées est très vivace. Avec l’idée toujours centrale qu’il est urgent d’apprendre à connaître pour mieux préserver la ressource, et faire des choix de culture et de cueillette éclairés. Pour les paysans puissent vivre de leur métier, et être les premiers ambassadeurs d’une nature riche et solide.

Sur le fil de l’herbe – cycle de sorties en garrigue

La nature méditerranéenne, et particulièrement la garrigue, est une lisière. En mouvement constant, sauvage et habitée, âpre et tendre, les saisons y explosent et se métamorphosent de fleurs de gel en fleurs de soleil. L’heure a sonné de gambader sur le fil de l’herbe, heureux comme un lézard sur un clapàs.

Rien ne se passe jamais comme prévu, mais c’est bien quand même

Le temps offert comme les vacances d’été, quand on est petit, à ce qui est essentiel, qui importe, qui est le cœur battant de la vie : découvrir, s’émerveiller, (ac)cueillir. Un bonheur si absolu que les mots sont pâles pour en parler. En fait, si : la joie sauvage, tout simplement, l’ivresse de mettre les deux mains dans la terre, sans aucune interférence.

La lettre 2.0

Je vais m’efforcer de publier à nouveau régulièrement ma lettre, en particulier pour vous tenir au courant de mes activités et peut-être avoir le plaisir de vous rencontrer sur le terrain. Je ne vais en revanche pas m’obliger à écrire d’articles dans l’immédiat, le temps de retrouver mon fil.
À chaque heure sa fleur !