Ce que je vous apporte en plus

Ma polyvalence, ma curiosité et ma pratique, sur un lieu où plantes cultivées et plantes sauvages vivent en bonne entente.

Je vis avec les plantes depuis l’enfance, et mon intérêt pour elles s’est étendu peu à peu à tous les domaines :

  • comment les reconnaître dans la nature (botanique)
  • comment les cultiver et récolter leurs semences pour sélectionner peu à peu des variétés adaptées à notre climat et à notre sol (agriculture naturelle, agriculture paysanne, permaculture)
  • comment inviter les plantes sauvages au jardin (semis direct, conditions de levée de dormance des graines)
  • comment observer le sol (biodynamie, agro-écologie, plantes bio-indicatrices)
  • comment dynamiser le sol (sol vivant, biodynamie)
  • comment greffer sur porte-greffe sauvage (haies fruitières, agroforesterie)
  • comment les nommer (noms vernaculaires occitans et usages traditionnels)
  • comment les récolter en préservant la ressource et les préparer pour une utilisation au quotidien (phytothérapie, plantes comestibles)
  • comment utiliser les plantes (indications des plantes médicinales et comestibles)
  • aspect symbolique et nature (Médecine Chinoise)

J’ai rêvé très tôt à la fois d’un jardin et de cueillette sauvage. J’ai fait les premiers pas vers cet idéal en 2002, en arrivant à Sumène (Gard), avec un beau jardin potager et aromatique de 400m2. À l’époque j’étudiais l’occitan et la musicologie à l’Université de Montpellier, et je passais autant de temps à étudier qu’à jardiner.

Par la suite, j’ai travaillé plusieurs années dans le milieu occitan, puis dans le monde de l’agriculture biologique, tout en me formant à l’Imderplam et auprès de l’ADDEARG. Forte de cette double expertise, je me situe à la confluence de plusieurs métiers et de plusieurs réseaux, ce qui me donne un ancrage fort dans la nature si particulière des garrigues aux Cévennes.

Je peux m’appuyer sur mes pairs, professionnels de santé, botanistes, producteurs et cueilleurs, et aussi linguistes-collecteurs et poètes. Ce travail en réseau nourrit la pensée, la connaissance, la pratique, et permet de bâtir des ponts entre différentes disciplines, autour d’un savoir authentique.

Je mets en pratique au quotidien ce que j’enseigne, j’ai donc fait l’expérience de ce que je vous propose, en culture, en cueillette, en transformation, et en indications thérapeutiques. J’entretiens un jardin en bancels dans le piémont cévenol, où plantes cultivées et plantes sauvages prospèrent de concert. J’y expérimente depuis 10 ans ce que j’ai appris et continue à apprendre, en l’adaptant au terrain et au climat. J’envisage ce lieu comme un potentiel nourricier et thérapeutique, mais aussi comme une démonstration pédagogique de ce qui est possible de faire. Lorsque les formations se déroulent chez moi, ce jardin est à disposition pour montrer et utiliser les plantes.

Convaincue de la valeur de ce savoir et animée par un profond respect pour la nature, j’aspire à le transmettre afin de permettre au plus grand nombre de connaître en profondeur et d’apprécier son environnement, pour gagner en autonomie.

Publicités