Formation gemmothérapie : initiation à la reconnaissance des arbres en hiver et à la cueillette des bourgeons

La gemmothérapie est une branche assez récente de la phytothérapie. Elle consiste en l’utilisation de jeunes tissus – bourgeons, jeunes pousses, radicelles – d’une soixantaine d’essences d’arbres européens. La cueillette est minutieuse et exigeante, elle s’inscrit avec précision dans le temps pour un stade optimal d’épanouissement au moment de la récolte. Cette cueillette lente, solitaire,…

Verbena officinalis, vers l’équilibre

Commençons par lever le doute s’il existe : il ne s’agit pas de la verveine odorante ou citronnée, Lippia citriodora, sa cousine parfumée exotique. Voilà une plante discrète que j’ai appris à repérer et qui me plait particulièrement. J’aime découvrir ses tiges graciles et ses fleurs délicates parmi d’autres herbes plus imposantes. J’aime sa générosité…

Formes galéniques : après la récolte, que faire ?

Voilà une question qu’on me pose souvent en sortie botanique. Dans cet article, je fais le tour des formes les plus simples et les plus couramment employées. Il y a en a beaucoup que vous pouvez réaliser à la maison avec un matériel simple. Faire ses propres préparations à l’avance permet de conserver ses cueillettes…

Le jardin ethnobotanique du Salagon, à Mane (Haute-Provence)

Cet été, je me suis échappée ! J’ai profité d’un courant d’air pour filer quelques jours dans les Alpes italiennes, plus exactement dans les vallées occitanes d’Italie : las Valadas. Sur le chemin, j’ai fait un détour par le Prieuré de Salagon, à Mane, tout près de Forcalquier dans les Alpes de Haute-Provence. Je vous en dis…

Mystérieuse Artémise : une exploration aux cœur des armoises

Au cours des sorties botaniques, on voit souvent plusieurs représentants de la même famille botanique, et aussi du même genre. Pour être claire, je vous donne un exemple : dans notre région, riche en plantes aromatiques, on rencontre de nombreuses plantes de la famille des lamiacées, dont font partie les lavandes et les menthe. Parmi les…

Gentiana lutea, de l’amertume à la douceur de vivre

Dédicace à ma pote Manon qui a été la première à m’en faire goûter, à ma pote Élodie avec qui je l’ai dégustée en Aveyron, et à mon frère Bertrand qui attend ma version de la liqueur avec impatience. Voilà déjà un moment que j’envisage d’écrire sur cette grande dame. Et il y a beaucoup…

Observation en botanique : prendre le temps

Au sortir de ces jours de canicule, on s’est aperçu combien notre rythme s’est naturellement ralenti. On a marché plus lentement, on a fait plus de pauses, on s’est tenus au calme. Enfin, je vous souhaite d’avoir pu le faire 😉 Justement, les deux plus grandes qualités du botaniste sont la patience et l’observation. Quand…

Ocimum basilicum, le cœur léger

Entre deux récoltes ou journées de formation, on manque quelquefois cruellement de présence d’esprit. J’étais partie pour vous écrire un article sur la gentiane, mais faute de photos de la plante entière dans son milieu, ce sera pour une autre fois. Histoire de vous mettre l’eau à la bouche (et ce n’est pas qu’une façon…

Pas à pas : vinaigre des quatre voleurs

Au cours de mes ateliers de transformation, je fais souvent préparer des macérations de plantes dans le vinaigre. Une des recettes de vinaigre aromatisé des plus célèbres est celle du vinaigre des quatre voleurs. D’après la légende, c’est un vinaigre qui était employé par des voleurs en temps de peste à Toulouse au XVIIe siècle…

Atlas de la Biodiversité Communale : Sumène et Saint Roman de Codières (30)

Les ABC sont des dispositifs menés de concert par les communes et diverses structures impliquées dans l’environnement comme l’Agence Française pour la Biodiversité, et chez nous le Parc National des Cévennes, le COGard, la MNE, les professionnels de l’environnement locaux. Objectifs : recenser les milieux et les espèces animales et végétales sur une commune sensibiliser…

Séchoir, mon beau séchoir !

Aujourd’hui, on parle séchage. Car oui, que faire de nos récoltes ? Une façon très simple et économique de conserver les plantes est de les faire sécher. Méthode de conservation archaïque et universelle, elle s’adresse à toutes les plantes dont les constituants chimiques ne s’altèrent pas à la dessiccation – et il y en a beaucoup….

Stage d’été 2018

Une formation pour devenir autonome en reconnaissance et cueillette de plantes médicinales sauvages